Afin d’éviter une double imposition sur les jours de travail prestés depuis le domicile pour compte d’un employeur situé dans l’autre Etat pour cause de COVID-19, le Grand-Duché du Luxembourg et la Belgique ont signé un accord en date du 19 mai 2020.

Ces jours seront considérés comme ayant été exercés dans l’État dans lequel le travailleur frontalier aurait exercé l’emploi sans les mesures de lutte contre la pandémie de COVID-19.

Le présent accord est applicable pour la période allant du 11 mars 2020 au 30 juin 2020. À partir du 1er juillet 2020, l’application de l’accord sera prolongée jusqu’à la fin de chaque mois si les deux autorités compétentes en conviennent par écrit au moins une semaine avant le début du mois.

Information reçu de l’Administration des contributions directes